Vacances autrement au Canada : 4 activités qui vont vous surprendre

Vacances autrement au Canada : 4 activités qui vont vous surprendre

Beaucoup sont ceux qui voyagent souvent au Canada et qui pensent le connaître par choeur. En effet, si vos visites n’ont tourné uniquement que sur les attractions les plus touristiques du pays comme les chutes du Niagara, la station de ski de Whistler, le lac Emerald ou le Vieux-Montréal, on peut dire qu’il y a beaucoup de choses que vous n’avez pas encore vues. Le pays de la Feuille d’Érable a encore plus à vous offrir, voire vous étonner. Il faut tout simplement visiter ses trésors souvent ignorés, et pourtant très surprenants. Découvrez en 4 des plus captivants vous permettant de vous adonner à des activités originales.

Découvrir de fascinants reptiles géants

Dans cet univers en évolution permanente, il n’y a qu’un seul endroit où vous trouverez un dinosaure de plus d’une vingtaine de mètres de haut et près d’une cinquantaine de long. Il s’agit bien évidemment dans la ville de Drumheller localisée au centre est de l’Alberta. La raison pour laquelle elle est surnommée la vallée des dinosaures. Les premiers dinosaures ont été découverts dans les années 1800 dans la ville. Depuis, les paléontologues ne cessent de fouiller pour en trouver d’autres.

Lorsque vous serez sur place, ne manquez pas de visiter le parc provincial Dinosaur, dont les paysages sont très spectaculaires. Couvrant près de 8000 hectares, ce parc abrite d’importants vestiges de reptiles de l’époque jurassique. On y recense plus d’une quarantaine d’espèces remontant à plusieurs millions d’années.

Passé ce parc, un tour au musée royal Tyrrell de paléontologie est aussi un must. Vous y trouverez plus de 80 000 spécimens répartis dans 10 galeries d’expositions. Ce qui rendra sûrement votre séjour au Canada des plus mémorables.

Suivre les traces des Vikings

Pour ce faire, dirigez-vous vers l’anse aux Meadows, dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, à l’extrémité orientale du Canada. Une visite dans ce site archéologique et historique vous permettra de découvrir les ruines de ce qui fut à une époque un village des Vikings. Les premiers vestiges furent trouvés dans les années 1960 par Helge Ingstad, un explorateur norvégien.

Plusieurs itinéraires sont proposés sur place pour de grandes découvertes. Un des circuits, par exemple, vous offrira de nombreux panoramas, dont des icebergs. Un autre circuit permet de passer par la maison de Lief Erikson, le fils du célèbre explorateur norvégien Erik Thorvaldsson, dit Erik le Rouge. Ce circuit vous amène vers la pointe nord de l’anse aux Meadows.

Le meilleur moment pour explorer l’anse aux Meadows est de juin en octobre. Quand vous y serez, attardez-vous au centre d’interprétation viking, dédié à l’histoire de ces navigateurs scandinaves, avant de faire un tour au port commercial viking. Celui-ci est bien évidemment recréé, mais vaut vraiment le détour pour découvrir la vie telle qu’elle aurait pu être dans un village de Vikings.

Hurler avec les loups

Bien que ce soit à la fois original et surprenant, hurler avec les loups n’est forcément pas une activité pour tout le monde. Elle est plutôt recommandée pour les voyageurs les plus aguerris.

Pour ce faire, cap au nord du pays de la Feuille d’Érable, au sud-est de l’Ontario où vous trouverez le fameux parc provincial Algonquin. D’une grande beauté, ce site abrite des forêts de conifères et des forêts de caduques. Il est aussi constitué de milliers de lacs et de plusieurs centaines de cours d’eau. Terre privilégiée des animaux sauvages, le parc provincial Algonquin est également le foyer des meutes de loups hurlants. C’est d’ailleurs l’une de ses principales attractions.

Il est possible de voir ces créatures de plus près. Et c’est justement là l’occasion de hurler avec ces mammifères sauvages. En effet le parc propose une soirée de « hurlement avec les loups » tous les jeudis durant le mois d’août. Les visiteurs appellent donc les loups en faisant des hurlements similaires à ceux-ci. Comme les meutes ripostent toujours, il est facile de repérer où ils se trouvent suivant leurs cris. Dans des voitures blindées, les visiteurs pourront ensuite les rejoindre.

Marcher sur le fond de l’océan

Au Canada, vous n’avez pas forcément besoin d’être dans l’océan pour marcher sur le fond de celui-ci. Apprêtez-vous à vivre cette expérience dans la baie de Fundy. Localisée sur la côte est du pays de la Feuille d’Érable, cette baie abrite les marées les plus hautes de la planète. À leur apogée, elles peuvent atteindre jusqu’à 16 mètres.

La saison de mai à octobre est sans aucun doute le meilleur moment de tirer profit au maximum de la baie de Fundy. Commencez votre visite par l’exploration pendant la marée haute à bord d’un kayak. Attendez ensuite que les eaux soient totalement retirées pour vivre l’expérience unique de marcher sur le fond de l’océan sans être mouillé ni obligé de porter un masque. Pendant ce temps, profiter des panoramas aux alentours. En effet, à marée basse, la baie de Fundy vous dévoile de fascinantes formations rocheuses ainsi que des fossiles séculaires.

Une fois que l’eau arrive jusqu’à la cheville, il faudra retourner vers la rive pour trouver un terrain plus élevé.